Handicap et invalidité

Handicap et invalidité

Une intervention chirurgicale peut être pratiquée dans le traitement de la tumeur desmoïde. Elle est dans certains cas invalidante et le handicap qui en résulte, s’ajoute à la souffrance du malade. Il faut souvent un certain temps avant de l’accepter. Pourtant la reconnaissance d’un handicap par la société permet d’alléger, un tant soit peu, son poids.

Ce document n’est qu’une aide aux démarches administratives en vue de la reconnaissance d’un  handicap.

Ci-après vous trouverez les réponses aux questions suivantes :

  1. Pourquoi faire reconnaître son handicap ?
  2. Comment faire reconnaître son handicap ?
  3. Pour connaître les montants de l’AAH et AEEH ?
  4. Quelques avantages fiscaux ?
  5. Un avantage peu connu ?
  6. Pourquoi faire reconnaître son handicap ?

Pour pouvoir bénéficier des services réservés à la personne handicapée :

  1. places de parking réservées, limitant les trajets à pied et faciles d’accès
  2. allées réservées dans les lieux publics et grands magasins, limitant le temps de station debout pénible
  3. prestations spécifiques dans les transports collectifs, l’hôtellerie, les loisirs...
  4. aides sociales pour certaines tâches de la vie quotidienne
  5. subventions pour le financement de matériel spécifique à son handicap
  6. allocations compensatrices et avantages fiscaux
  7. réintégration dans la vie active avec avantages pour vous et votre employeur

Comment faire reconnaître son handicap ?

Pour mémoire, une institution connue de tous, ou presque, la COTOREP n’existe plus. Depuis le 1er janvier 2006, elle a été remplacée par un nouvel organisme :

La Maison Départementale de la Personne Handicapée (MDPH) qui s’occupe de l’enfant comme de l’adulte handicapé.

La première chose à faire est une demande de dossier par téléphone.

Les coordonnées de la MDPH de votre département sont disponibles, entre autres, sur le site de handicap.fr ou sur le site gouvernemental

A la réception du dossier : se munir d’un bon crayon et de courage. Remplir courageusement toutes les pages et toutes les rubriques demandées.

Le dossier comprend :

  1. un certificat médical à faire remplir par le médecin qui vous connaît le mieux.
  2. une fiche d’identification du demandeur
  3. une demande AAH (allocation d’Adulte Handicapé)
  4. une demande d’AEEH (Allocation d’Education pour Enfant Handicapé)
  5. une demande relative à la scolarisation et à la formation pour un enfant handicapé : c’est tout ce qui doit être mis en place pour que l’enfant puisse au mieux suivre une bonne scolarité : auxiliaire de vie scolaire (AVS), matériel pédagogique adapté, aménagement d’examen, aménagement de scolarité, transport scolaire
  6. une demande de cartes : carte d’invalidité, la commission détermine un pourcentage de handicap.
  7. Carte de stationnement pour personne handicapée, Carte priorité pour personne handicapée qui permet d’éviter des files d’attente (supermarchés, cinémas, administrations...)
  8. une demande d’orientation vers un établissement et/ou un service médico-social
  9. une demande de prestation de compensation : pour l’aménagement du logement, du véhicule ou une demande particulière...
  10. une demande de reconnaissance de travailleur handicapé : qui permet d’obtenir des aides pour l’aménagement du poste de travail et qui permet pour les employeurs qui emploient des personnes handicapées de bénéficier des avantages fiscaux.

Une fois rempli, le dossier doit être retourné à la MDPH avec toutes les pièces justificatives. La MDPH transmet le dossier à la Commission des Droits et de l’Autonomie des Personnes Handicapées (CDAPH) qui, après avoir statué sur votre dossier, vous adresse les différentes notifications (leurs réponses) à vos demandes.Attention dans certain département, il faut compter un délai d’environ six mois pour que la MDPH statue sur votre dossier.

Pour connaître les montants de l’AAH et AEEH ? L’AAH et l’AEEH sont des allocations versées par la

CAF aux personnes déclarées handicapées suivant des critères sociaux et financiers. Pour la métropole, sur le site de la CAF sous la rubrique Allocation d’éducation de l’enfant handicapé ou Allocation aux adultes handicapés

Quelques avantages fiscaux ?

Selon vos revenus, si vous touchez AAH (Allocation Adultes Handicapée) vous bénéficierez aussi de l’exonération de la taxe d’habitation et de la réduction sociale téléphonique.

Vous pouvez bénéficier d’une demi-part fiscale supplémentaire si vous êtes titulaire d’une carte d’invalidité civile (incapacité d’au moins 80 %). Pour plus d’information : vosdroits.service-public.fr/Personnes en situation de handicap et vosdroits.service-public.fr/Impôt et handicap

Un avantage peu connu ?

SNCF : Si vous accompagnez une personne titulaire d’une carte d’invalidité de plus de 80 % vous ne payerez que 50 % du tarif du billet, voire rien, si sur la carte il est mentionné « tierce personne ». Pour plus d’information :

www.voyages-sncf.com/voyageurs_handicapes/preparation_voyage